L'ECHO TOURISTIQUE du 7 février 2014

R. Soubielle : "Le salon SPOT est fait pour les agences"

 |  |  |  | 
Richard Soubielle, cofondateur du premier salon virtuel du tourisme.
Richard Soubielle, cofondateur du premier salon virtuel du tourisme.

Richard Soubielle, cofondateur du Salon Professionnel Online du Tourisme, dresse un bilan de la première édition, qui s’est déroulée du 3 au 5 février.

Avec 28 exposants et 2 707 visiteurs uniques, générant 3 725 visites, le premier salon virtuel du tourisme affiche un bilan satisfaisant. "C’est une bonne nouvelle. Le ratio entre la demande de badges et le nombre de visiteurs est de l’ordre de 50%", se félicite Richard Soubielle, cofondateur de SPOT. Les visiteurs et exposants ont, selon lui, particulièrement apprécié l’innovation technique et technologique de l’événement : "l’outil est facile, la fluidité a été bonne grâce aux bornes passantes tout comme la gamification du process", explique-t-il.

Jusqu'à 150 visites par jour sur certains stands

Côté "soft", il retient un téléchargement élevé des documents des exposants par les visiteurs et des échanges spontanés sur certains stands. "Ceux qui ont anticipé et mobilisé leurs clients et prospects en amont ont reçu jusqu’à 150 visites par jour sur leur stand", précise Richard Soubielle.

L’outil, innovant, demande une certaine expérience technique que tous n’ont pas suffisamment anticipé. "Les exposants les moins actifs doivent notamment avoir une meilleure prise en main des outils particulièrement au niveau du chat et des webcams. On ne vient pas sur ce type d’outil nouveau sans se donner les moyens."

Un temps de visite moyen de 12 minutes

Au global, 71% des visiteurs ont eu une démarche active et 29% se sont comportés en simples curieux. Le temps de visite moyen s’est élevé à 12 minutes. "Sur un salon virtuel, le visiteur n’a pas la même attitude que sur un salon physique. Il sait précisément ce qu’il recherche."

Pour la seconde édition, qui se tiendra du 29 septembre au 1er octobre, Richard Soubielle a un double objectif : convaincre davantage d’exposants (15 à 20 de plus) qu’ils ont un nouveau média à leur disposition et attirer davantage de visiteurs professionnels. "Les agents de voyages sont la cible privilégiée. Ce salon est fait pour eux", insiste-t-il. Ils représentaient 70% des visiteurs lors de la première édition.

DEMANDE de BADGE
PARTENAIRES
ESPAGNE 1
escaet
BANNIERE VACANCES AIR TRANSAT
APRIL
Salaun
Jordanie
MISTER FLY 2
Reunion GIF
ASSURINCO GIF
MISTER FLY 2
Votre publicité ici
Alest